top of page

Session de renouvellement spirituel des Frères Francophones

Du 31 juillet au 16 août 2023 en Italie

Thème : Pour une vie consacrée, purifiée et guérie des ferments de la perversité et du vice (cf. 1 Cor 5,8)


Dans le cadre de la formation continue, dix-huit (18) Frères venus des Provinces de l’Afrique de l’Est, Brazzaville et Kinshasa ont bénéficié de l’apport de personnes ressources qui ont développé des thèmes d’actualité pour aider les sessionistes à mettre à profit leur session de renouvellement spirituel. Il s’agit du Frère Bernard Guesdon, Archiviste de la congrégation, Frère Jean Marie Thior, Secrétaire général de la congrégation et Supérieur local de la maison généralice, Frère Dionigi Taffarello, Vicaire général de la congrégation, Frère Paul Texier, en charge de l’accueil à la maison généralice et de la Sœur Rose Mama Diouf des Filles de la Résurrection.


En signe d’hospitalité, la communauté de la maison généralice a organisé une cérémonie d’accueil le lundi 31 juillet 2023 au cours de laquelle le Supérieur général a souhaité la chaleureuse bienvenue à tous. Ensuite, il revenait aux participants de se présenter et de partager brièvement leurs missions respectives, une manière de bien se connaître, de faire corps et route ensemble. Un apéritif et un repas simple ont clôturé la soirée.


Le mardi 1er août 2023 c’était l’ouverture officielle de la session avec une belle prière animée par le Frère Bernard Guesdon et Frère Louis Anthonysamy. Après quoi, le Frère Jean Marie Thior, Supérieur local de la maison, a fait lecture des informations pratiques relatives à la maison et à la ville de Rome. Puis le Frère Jean Paul Mbengue, responsable de la session, dans son mot d’accueil, a invité tous les Frères sessionistes à mettre à profit les apports de cette formation pour la bonne croissance spirituelle de chacun, pour sa détermination et son efficacité à donner une réponse aux besoins de ce monde où le témoignage du consacré est attendu. Il a insisté sur l’intérêt que l’Institut en général et les provinces en particulier accordent à une telle session. C’est une formation onéreuse en moyens financiers, en énergie et en temps consacrés pour la préparer, a-t-il notamment souligné. Il a invité les Frères, afin d’être purifiés et guéris des ferments de la perversité et du vice à entendre et à se laisser interpeller par les appels répétés du pape François au monde en général et aux hommes d’Eglise en particulier, depuis dix années qu’il est Pape :


- Les « périphéries géographiques et existentielles » ;

- L’écologie intégrale (Laudato Si) ;

- La mondanité ;

- La Synodalité ;

- La miséricorde ;

- La culture de la rencontre (Fratelli Tutti 2020) ;

- Les pauvres ;

- La crise (sanitaire, éducative, environnementale) ;

- La colonisation idéologique, politique et économique ;

- La corruption.

Après cette exhortation, il revenait au Frère John Kallarackal, Supérieur général, de livrer son profond message ponctué de six axes et un poème en guise de conclusion :


1) La formation qui doit être une préoccupation constante et permanente.

Une formation dont les éléments de la vie religieuse se doivent d’être orientés vers l’édification de l’Homme intérieur. Une formation dont les fondamentaux doivent reposer sur quatre (4) piliers qui sont : la qualité de la vie spirituelle, la qualité de la vie intellectuelle, la qualité de la vie communautaire et la qualité de la vie apostolique. Les quatre piliers ne devraient pas être compris comme séquentiels, ils sont interactifs.


2) Les étapes franchies par les Frères Montfortains de Saint-Gabriel.

Frère John nous a rappelé quelques orientations des chapitres généraux passés en commençant par celui du 29ème en 2000 jusqu’au 32ème en 2018. Il a aussi passé en revue certains articles de la Règle de Vie, source de notre mission.


3) La nécessité d’une formation permanente et adaptée

La formation doit faire grandir en sagesse et dans l’art de la vraie vie. L’Esprit Saint est le Formateur par excellence qui nous inspire la plénitude de la mission.


4) Marcher ensemble sur les traces de Saint Louis-Marie de Montfort qui nous dit dans une formule toute courte : « A Dieu Seul, par le Christ Sagesse Incarnée, dans l’Esprit, en communion avec Marie, pour le règne de Dieu ».


5) Le Traité de la vraie dévotion à la sainte Vierge


6) L’Amour de la Sagesse Eternelle et de la Sagesse de la Croix.

Le tout se termine par un poème intitulé : « Prends Jésus avec toi ».


Après la prise de parole du Frère John Kallarackal, nous avons commencé le partage sur trois questions qui nous avaient été posées en préparation de la session. Ledit partage s’est poursuivi dans l’après-midi.

Du 02 août au 15 août 2023, une série des conférences ont été données et des visites de quelques lieux historiques de Rome ont été organisées. Les thèmes ont été développés avec pédagogie à la grande satisfaction des attentes des sessionistes qui ont décidé volontiers d’être les ambassadeurs du contenu des conférences dans leurs provinces respectives. Ces thèmes sont: « Le besoin d’un nouveau souffle pour une meilleure connaissance des écrits et de la vie de Montfort » par Frère Bernard Guesdon ; a) « La disponibilité et la mission ad extra » et « Aujourd’hui, la mission ne peut se comprendre que comme mission partagée avec les laïcs » par Frère Jean-Marie Thior ; « La nécessité pour les communautés d’être des lieux d’accueil qui cultivent l’espérance, la paix et la joie » par le Frère Dionigi Taffarello ; « Vivre et transmettre la dévotion Mariale dans un langage renouvelé et oser se mettre en route comme le Père de Montfort, audace et créativité, abandon à la divine providence sur le chemin de la mission » par Frère Paul Texier et « Nouvelles Technologies de communication sociale, Menaces et Opportunités … Pour une juste utilisation de ces techniques au service de la vie personnelle, communautaire et pour la mission » par la sœur Rose M. Diouf.


Chaque conférencier, dans le style propre qui lui est propre et selon le thème qui lui avait été confié, a su redynamiser les participants à la session. Avec l’appui d’expériences humaines en passant par la théologie, la philosophie et l’héritage montfortain gabriéliste, les conférenciers ont suscité un vif intérêt chez les sessionistes. À l’unanimité, on leur a reconnu leur habilité particulière à s’adapter au public et de le tenir en haleine.


Un autre rythme de vie mérite d’être relevé dans le programme de la session : il s’agit des visites de sites religieux et touristiques, sous la houlette du Frère Paul Texier qui a su doser les récits historiques, les dates, les anecdotes et aussi les moments de silences pour laisser aux participants à la session le soin d’apprécier. Il serait impossible de dresser une liste exhaustive, c'est pourquoi nous avons choisi de mentionner ici des lieux qui resteront gravés dans nos mémoires : les quatre basiliques de Rome, et celles de Loreto et Assise.


La journée de lundi 14 août a été marquée par la cérémonie de clôture de la première partie qui s’est déroulée en Italie et le mardi 15 août par la messe de l’Assomption à la place Saint-Pierre en action de grâce de tous les biens reçus du Seigneur pendant notre séjour à Rome.


Du mot d’envoi en mission du Supérieur général, frère John Kallarackal, l’on peut retenir trois exhortations tirées de chapitres généraux :


  • Engagés dans la même cause et appelés à être des évangélisateurs et des témoins de l’amour et de la compassion de Dieu à travers nos divers apostolats de nos entités respectives.


  • L’expérience de la rencontre de Paul avec le Seigneur que le pape François a soulignée lors de l’audience générale du 9 octobre 2019 en disant ; « La rencontre de Saul avec Jésus commence par un voyage qui voit Saul transformé en Paul, l’instrument choisi par Dieu pour porter le nom du Seigneur à toutes les nations. En passant de la cécité à la vue, Paul commence à voir le monde d’une manière entièrement nouvelle ».


  • Deux points de la déclaration audacieuses faites lors du 31ème Chapitre général à savoir : « Nous reconnaissons que nous, frères, sommes influencés par les contrevaleurs dominantes de notre culture, qui nous entraînent dans une dynamique de consumérisme, de superficialité, d’individualisme et de possession ».


Frères Montfortains de Saint-Gabriel, nous sommes appelés à un sérieux processus de renouveau spirituel qui nous mènera, comme personne et communauté, à réduire la distance entre nos documents et notre vie, afin de vivre une spiritualité visible, crédible et prophétique. Un renouveau qui implique pour nous Frères de Saint-Gabriel de revisiter notre charisme et de le vivre avec le même enthousiasme, la même créativité et la même inventivité que Saint Louis Marie de Montfort, la bienheureuse Marie-Louise Trichet, Père Gabriel Deshayes, les collaborateurs et les pionniers en étant fidèles à la tradition transmise, mais aussi à celle adaptée aux défis de notre époque.


Le mercredi 16 août 2023, nous quittions la maison généralice de Rome pour nous rendre en France où la deuxième partie de la session sera consacrée aux pas de Montfort.



Frère Félix Moussopa, province de Brazzaville

Frère Arsène Bwayomo Mbo, province de Kinshasa

55 vues

Comments


bottom of page