PELERINAGE en Terre Sainte: 11-23 mai 2018

PELERINAGE en Terre Sainte: 11-23 mai 2018

Un pèlerinage a été organisé par le Conseil National pour les frères des groupes d’avant 1997 qui n’avaient pas visité la Terre sainte jusqu’à présent. Juste avant de partir en pèlerinage en Terre sainte, le 11 mai 2018, nous, les 41 frères, nous nous sommes réunis au SMC de Bangalore autour du F. Mariannan, supérieur provincial de Trichy. Les 11 et 12 mai, une session avec le P. Joy Philip Kakkanatt, CMI et le père Raymond nous ont permis d’être informés sur la Terre Sainte. Au cours de la session inaugurale, le F. Mariannan a souligné qu’il s’agissait d’un pèlerinage pour découvrir le Jésus historique et non d’une simple excursion. Cet éclairage a motivé notre participation. Nous avons également eu quelques directives par une agence de voyages.

Le 13 mai, nous avons quitté Bangalore et rejoint Amman en Jordanie. Au moment où nous arrivions à l’hôtel, c’était l’heure du dîner puis du repos.

Chaque jour du pèlerinage commençait par 15 à 20 minutes de prière animée par différents frères. Nous avons aussi passé un temps de prière personnelle ou communautaire dans chaque lieu visité. Le 14 mai, nous avons visité le lieu où Jean-Baptiste a été décapité par Hérode. Dans l’après-midi, nous étions au Mont Nébo, d’où Moïse a vu la Terre promise et mourut. Nous avions aussi une vue sur la Terre d’Israël. Nous avons visité l’église orthodoxe St-Georges, à Mādabā et celle de St Jean-Baptiste.

Le 15 mai, nous sommes allés en Israël par la route, en franchissant la frontière Nord pour arriver à Nazareth. Nous avons visité Cana, l’église de l’Annonciation, l’église St-Joseph et le puits de Marie à Nazareth. Nous avons séjourné à Nazareth.

Le16 mai, nous avons visité le Mont Thabor, le Jourdain en y plongeant nous-mêmes et avons mangé avec du poisson. Puis nous avons vu le lac de Tibériade, Capharnaüm, le Mont des Béatitudes et la chapelle de la primauté de Pierre. Nous avons vogué aussi sur la mer de Galilée et nous avons eu 15 mn de prière en nous rappelant qu’en présence des apôtres Jésus avait calmé la tempête. Ce fut un moment très émouvant.

Le 17, à Haïfa, nous avons vu le sanctuaire Stella Maris et les grottes d’Élie où l’ordre du Carmel a été fondé. Nous sommes allés à Bethléem et avons visité le champ des bergers, la grotte du Lait et l’église de la Nativité.

Le 18 mai, nous avons commencé notre visite à Aïn-Karem, l’église de la Visitation. Puis nous sommes arrivés à Béthanie, pour visiter le tombeau de Lazare et l’église de Marie, Marthe et Lazare. Après la visite, nous sommes partis pour Jéricho et le Mont de la tentation. Après le déjeuner, nous avons visité les grottes de Qumran, puis nous sommes allés à la Mer morte pour une baignade. Puis nous sommes retournés pour la nuit à Bethléem.

Le 19 mai, à Jérusalem, nous avons vu l’église Ste-Anne, la piscine de Bethsaïde, la Via Dolorosa du chemin de croix, le Golgotha, l’église du St-Sépulcre et le sépulcre de Jésus. Nous avons vu le Mont Sion, la tombe de David et la Chambre haute. Après le déjeuner, nous avons visité le Mont des oliviers. Nous avons vu l’église de l’Ascension, l’église du Notre Père et le jardin de Gethsémani. Les églises catholiques actuelles (quinze des célèbres églises en Israël) ont été reconstruites par les Franciscains Capucins. Elles ont été dessinées par Antonio Barulucci, un architecte italien.

Le 20 mai, nous avons vu le Mur des lamentations. Il est le centre nostalgique et pour les Juifs, la mémoire du Temple de Jérusalem depuis plus de 2000 ans. C’est le seul fragment du Grand Temple qui a survécu à la destruction romaine. Les Juifs croient que la présence divine n’a jamais manqué au Mur des lamentations. Le prophète Isaïe a appelé le Temple une « maison pour toutes les nations ». C’est un centre universel de spiritualité ; il concentre les pensées et les émotions des Juifs et non-Juifs et donne sens à la rencontre entre la personne et Dieu. C’est la structure la plus sacrée des Juifs. Ces derniers en priant avec ferveur pour une intention, se croient  exaucés. Ensuite, nous avons voyagé en Égypte par la route du désert, dans la soirée, et nous sommes arrivés près du Sinaï. Après le dîner, certains d’entre nous, ont gravi le Mont Sinaï. Ce futt une expérience originale.

Le 21 mai, nous sommes parvenus au monastère Sainte-Catherine, au pied du Sinaï. On a rejoint ensuite le Caire en traversant le Canal de Suez qui fait 192 km de long, le canal artificiel le plus long au monde et il relie les continents asiatique et africain. Un tunnel routier est construit sous la Mer rouge. En chemin, nous avons également visité Mara (eau amère) où Moïse a obtenu de l’eau potable pour les Israélites dans le désert. Dans la soirée, nous sommes retournés au Caire et avons passé deux nuits là-bas.

Le 22 mai, nous avons visité les pyramides d’Egypte, une des sept merveilles du monde. Les pyramides sont les tombeaux des rois, reines ou de leurs filles. Elles ont environ 4500 ans. Nous avons également visité l’église de la sainte-Famille, l’église suspendue, une synagogue, des usines de parfums et de papyrus. Nous avons fait un parcours sur le Nil.

Le dernier jour, le 23 mai, nous avons quitté l’hôtel à 10 h 30. Puis, nous avons visité le Musée du Caire, où nous avons pu voir des centaines de momies. Après le dîner, nous avons rejoint l’aéroport du Caire pour Bangalore où nous étions de retour le 24 mai après-midi.

Nous remercions F. Kandulna Clement, le président du Conseil national et tous ses membres de nous avoir donné l’occasion de faire ce pèlerinage en Terre sainte. Merci à F. Mariannan, supérieur provincial de Trichy et F. Shine Alex pour la réalisation de ce projet. Nous sommes également reconnaissants à F. Mathew Panathanath, F. Dhanaraj et F. P. T. George pour notre nourriture et le logement à Bangalore avant et après le pèlerinage. Merci aussi à chacun des pèlerins pour sa coopération, son attention fraternelle, le partage de la foi et l’amitié que nous avons appréciés pendant ces jours. Que l’esprit du pèlerinage demeure en nous dans l’avenir !

F T.T. Mathew, SG (au nom du groupe)