Livre: Vraie dévotion à Marie, selon saint Louis-Marie de Montfort

Livre: Vraie dévotion à Marie, selon saint Louis-Marie de Montfort

Le traité de la vraie dévotion à Marie, par saint Louis-Marie Grignion de Montfort, est considéré comme un classique. Il a été traduit en plus de 30 langues et fait l’objet de plus de 400 éditions. Les enseignements de saint Louis-Marie de Montfort sur la Vierge Marie ont été fort bien reçus par l’Église et par plusieurs papes. Montfort commence son livre en donnant les raisons de cette dévotion et il en explique les principes de base. Il fait une différence entre vraie dévotion à Marie et parfaite dévotion. Il décrit les deux et dit que, bien que la vraie dévotion à Marie soit obligatoire pour tous les catholiques, la parfaite dévotion est davantage pour ceux qui se sentent inspirés par l’Esprit-Saint. La parfaite dévotion à Marie consiste à se consacrer totalement comme esclave de Jésus par les mains de Marie, et à vivre sa vie par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie, afin que l’on puisse tout faire par Jésus, avec Jésus, en Jésus et pour Jésus. Par cette dévotion, nous cultivons un tendre amour pour Marie et une totale dépendance envers elle. Nous devons méditer les mystères de Jésus et de Marie, particulièrement par la récitation du saint Rosaire, et nous devons imiter les vertus de Marie. Ce livre offre un bon résumé de la vraie dévotion et présente la pensée de certains papes et de certains théologiens des temps modernes.

Au sujet de l’auteur :
L’auteur de ce livre est le F. Lawrence Joseph, S.G., de la province de Yercaud, en Inde. Il est spécialiste de la vie et de la mission de saint Louis-Marie de Montfort et de l’histoire de la congrégation. Il est l’auteur d’une biographie de Montfort pour le grand public et d’une autre biographie sur le même sujet pour les étudiants. Il a écrit l’histoire des provinces indiennes, du noviciat de Coonor et du noviciat d’Eachinkadu. Il a aussi écrit une biographie du Père Deshayes et une biographie de la Bienheureuse Marie-Louise Trichet.