Journée d’Action de Grâce (II) FRERES DE SAINT- GABRIEL – TRICENTENAIRE – ESPAGNE

Journée d’Action de Grâce (II)  FRERES DE SAINT- GABRIEL – TRICENTENAIRE – ESPAGNE

Le samedi 23 avril, le ‘Colegio San Gabriel de Madrid’ se pare de guirlandes pour accueillir les célébrations commémoratives des 300 ans de la mort de Saint Louis-Marie de Montfort et de l’existence des premiers Frères de Saint-Gabriel. Plus d’un demi-millier de personnes, familles, professeurs, élèves, ancien(ne)s élèves et la délégation venue de Ribera del Duero ont répondu à l’invitation.

La journée festive commence à 11 heures précises, par une eucharistie solennelle présidée par le prêtre diocésain Sergio, ancien élève du ‘Colegio’ et membre du Camp d’été ‘San Gabriel’, avec l’intervention au début de la cérémonie du Frère Ángel Llana, Supérieur provincial des frères d’Espagne. La chorale du ‘Colegio’, sous la direction du Frère Alfredo et du Professeur Álvaro accompagne de manière magistrale et avec cœur, la prière, en cette circonstance mémorable.

L’homélie de notre ami Sergio se doit d’entrer dans l’histoire et de rester dans le cœur  de chacun d’entre nous : « Saint Louis-Marie de Montfort, ce passionné, doté d’un charisme passionnant, destiné à être transmis avec passion ». « Montfort n’est pas une pièce de musée que l’on vient voir avec nostalgie, mais un exemple de vie dont le témoignage doit être là au présent dans nos vies dès maintenant et pour toujours ».

Après l’eucharistie, la journée se poursuit par diverses activités sportives, spectacles de danse et de musique et un ensemble très divers d’activités soigneusement préparées par les responsables du collège, avec l’aide efficace du corps professoral, des élèves et des familles. Le programme commencé à 11 heures, tirera à sa fin alors que l’horloge de l’établissement affiche déjà les 23 h.

Grâces soient rendues à la communauté éducative et religieuse du ‘Colegio’ de Madrid et à son directeur « Chema », pour avoir préparé avec tant de soin une célébration d’une telle importante et tellement merveilleuse. « Cela valait la peine…. La joie était de mise ». Il ne reste plus, pour les élèves et pour le personnel qui les accompagne toute l’année, qu’à entrer dans la semaine de Saint Louis-Marie de Montfort.

Nous voilà convoqués par le Christ à continuer à rendre présent le message de Montfort  » voix des sans-toit, des refugiés et des marginaux, voix des pauvres, voix qui s’élève pour dénoncer les injustices ». Ainsi seulement, le présent aura-t-il un avenir.

Heureuse semaine de Montfort !