Frère Claude Béliveau, SG – Reconnaissance

Frère Claude Béliveau, SG – Reconnaissance

Le mercredi 14 mars 2018, c’était grande fête à la Maison provinciale. En effet, nous avons célébré les 22 ans de travail à l’Économat provincial de notre confrère Claude Béliveau. Pour la circonstance, le Responsable provincial et ses conseillers étaient présents, ainsi que la communauté de la Maison provinciale, la communauté Saint-Nicolas où vit le Frère Claude, de même que le personnel laïc de la Maison provinciale. La fête a commencé par un apéritif où, dans un premier temps, le Responsable provincial a rendu un hommage de reconnaissance à Claude, non seulement pour son engagement à l’Économat, mais aussi pour ses nombreuses implications, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la communauté. C’était une occasion privilégiée pour mettre en lumière toutes ces années de service qui ont exigé disponibilité, amour et générosité. Par la suite, une plaque souvenir et deux certificats-cadeaux lui ont été remis. Faut-il ajouter que, pour la circonstance, la sœur de Claude lui a fait envoyer des fleurs ?

Il y a eu ensuite le dîner qui a été servi dans la salle à manger attenante à la salle de rencontre. Les convives ont partagé joyeusement le repas en se remémorant de bons souvenirs. Vers la fin, le Responsable provincial a invité Claude à prendre la parole. Notre confrère nous a décrit l’évolution de la tâche qu’il a assumée à l’Économat, particulièrement au service de la paie des employéEs. Par la suite, il nous a brossé un tableau de son vaste parcours d’engagements dans de nombreux secteurs d’activités. Enfin, Claude a remercié les organisateurs de cette fête et les personnes qui ont participé à cette fête de reconnaissance.

En ce 14 mars 2018, nous avons la joie d’être rassemblés pour rendre un hommage de reconnaissance au Frère Claude Béliveau pour les services rendus à l’Économat provincial depuis 1996, soit pendant 22 ans. Quelle belle occasion de célébrer aussi toute une vie d’engagements multiples au service de la vie et de la mission de la communauté.

Profitons de cette occasion pour revoir ce parcours impressionnant qui mérite d’être brièvement mis en lumière : Frère Claude a été professeur, étudiant-comptable, comptable à la Litho Saint-Gabriel, directeur adjoint au Service des écoles, comptable à la fraternité Rancourt, Supérieur de la Fraternité Saint-Gabriel pour les Frères en perte d’autonomie; et ce n’est pas tout, car Claude a eu divers engagements à l’extérieur de la communauté.

Permettez-moi d’ajouter à ce portrait déjà bien rempli, que Claude a été organiste, animateur en liturgie paroissiale, responsable de la Maison du Rosaire, de la Marche du Pardon sur l’île de Montréal, et du Train marial, intervenant et directeur chez les Petits Frères des Pauvres à Oka, … et nous pourrions en ajouter d’autres.

Après une telle énumération, reprenons notre souffle pour dire merci à Claude au nom des Frères de la Province, des conseillers provinciaux, des membres du personnel laïc, ici présents, et de toutes les personnes avec lesquelles Claude a collaboré.

–       Merci Claude, pour ce que tu es : un consacré au Seigneur dans la Vie religieuse, dont la voie choisie est celle de l’Évangile, qui se concrétise dans l’amour, la compassion et le service;

–       Merci pour la compétence, le professionnalisme et le dévouement que tu as exercés tout au long de ces 22 années passées à l’Économat provincial;

–       Merci pour ton attachement à la communauté, pour ta générosité et ta constance.

En cette fête de la reconnaissance, nous te souhaitons des jours heureux vécus dans la paix et la joie. Avec fierté, garde en mémoire tout ce que tu as accompli à l’Économat provincial ainsi que dans tous les autres engagements que tu as assumés au cours de ta vie active.

Reconnaissance à toi, Claude.

Yves Ladouceur, f.s.g., Responsable provincial