banner3

Dimensions de l’éducation montfortaine

Une initiative d’éducation montfortaine authentique se distinguera par le fait que nous agissons dans le cadre de notre charisme. Ce processus est guidé par certaines dimensions essentielles, à commencer par le génie spirituel de Montfort, l’audace missionnaire de Gabriel Deshayes, la foi et l’enthousiasme de nos pionniers, et les nouvelles initiatives d’aujourd’hui. Les caractéristiques de notre charisme sont :

1. Une perspective spirituelle

« Dieu Seul » : c’était l’idéal de Montfort, son but dans la vie, et sa solution pour l’univers. Une vision spirituelle qui aide toute la communauté éducative à rechercher la vérité et à en vivre, tel est le but de l’éducation montfortaine.

2. Une éducation ouverte à tous

Dans les pauvres et les marginalisés, Montfort voyait le visage de Dieu. Ils déterminaient son style de vie, décidaient des options de son ministère. Acceptation des autres, respect de tous : voilà des valeurs essentielles de sa mission. L’éducation montfortaine suit ces mêmes options en :

  • promouvant une éducation ouverte à tous par une politique claire d’admission qui va au-delà du physique, du social, de l’économique, pour accueillir les handicapés sensoriels, les exclus, les minorités, les immigrés et les pauvres ;
  • assurant une formation technique permettant l’acquisition de compétences et de savoir-faire qui donneront aux jeunes des chances de réussir dans la vie ;
  • organisant des programmes d’insertion bien planifiés pour les étudiants et les autres membres de la communauté éducative dans des milieux marqués par la pauvreté, les situations d’injustice et de violations des droits humains. 
  • utilisant les programmes et autres moyens appropriés pour promouvoir les droits de tous à l’éducation.

3. Une méthodologie incarnée

Non content d’aimer les pauvres, de les servir et de partager leur table, Montfort est devenu lui-même pauvre au milieu des pauvres (Cantique 18). L’histoire de l’éducation montfortaine fourmille d’exemples d’une méthodologie incarnée, caractérisée par le don total de soi-même, le dévouement, une empathie véritable, le partage des situations des gens et une participation active à leur vie. Le choix de ces valeurs fondamentales comme base de la méthodologie contribue grandement à la transformation personnelle et sociale. Ceci s’accomplit par :

  • une culture de la relation personnelle et chaleureuse avec tous ;
  • l’intérêt personnel porté au développement de chacun au plan intellectuel, affectif, moral et spirituel, l’aide qui lui est donnée pour le développement de l’estime de soi et de la responsabilité ;
  • l’implication dans les souffrances et les combats des groupes les plus vulnérables du lieu où se trouve l’œuvre, au moyen de programmes appropriés et soigneusement préparés ;
  • la simplicité et la transparence dans tous les aspects du processus éducatif.

4. Innovation et créativité

La forte mise en garde de Montfort, « si vous ne risquez rien pour Dieu, vous ne ferez rien de grand pour lui » a connu un réel impact sur les options et les engagements de ses disciples tout au long de l’histoire. Si l’idéalisme et le zèle créatif furent les caractéristiques de Montfort, la refondation audacieuse et innovante, l’organisation et l’expansion ont caractérisé Gabriel Deshayes. Toujours dans cette même ligne, l’éducation montfortaine recherche de nouvelles frontières, découvre de nouveaux espaces, avance sur des chemins inconnus et forme des citoyens d’un monde en devenir. Elle vise au développement intégral de tous les étudiants pour qu’ils deviennent des hommes et des femmes dotés de caractères forts, de compétences, de conscience, de compassion et de disponibilité pour le service des hommes et des femmes qui les entourent.

5. L’intérêt supérieur de l’enfant

Dans toutes les actions concernant les enfants, Montfort a accordé la première place aux intérêts supérieurs de la personne. Les écoles montfortaines étaient des lieux où les enfants trouvaient une atmosphère passionnante, presque comparable à celle d’un jeu et d’une pièce de théâtre. L’éducation montfortaine aujourd’hui place l’enfant au centre de sa mission éducative.  Pour ce faire :

  • Les besoins vitaux des enfants sont assurés à l’intérieur et à l’extérieur  de l’école ;
  • Les décisions concernant les enfants sont prises en concertation avec eux ;
  • Le processus d’enseignement et d’apprentissage se fait sur le mode participatif, et cherche à mettre en valeur les potentialités cachées de chaque enfant.

6. Partenariat et travail en réseau

Nos fondateurs et nos pionniers ont su s’entourer de collaborateurs. Le monde actuel est riche en partenariats et en travail en équipe. Le partenariat comme valeur évangélique et outil stratégique se réalise dans l’éducation montfortaine en:

  • initiant la communauté éducative, au sens large, à la vie et à la pensée de Montfort et à l’éducation montfortaine ;
  • rendant les étudiants, les professeurs, les parents et les autres partenaires en éducation capables de partager la mission montfortaine ;
  • travaillant en réseau avec les acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux dans le domaine de l’éducation en vue d’un enrichissement mutuel et d’une aide à ceux qui n’ont pas eu la possibilité d’étudier ;
  • préparant les associés montfortains à participer à l’éducation montfortaine à tous les niveaux, y compris dans l’élaboration de plans de formation, leur mise en œuvre, leur contrôle et leur évaluation ;
  • s’ouvrant à la collaboration internationale et au travail en réseau.

7. Respect de la communauté de vie

L’éducation montfortaine reconnaît que tous les êtres sont interdépendants et que toute forme de vie a de la valeur, qu’elle soit reconnue ou non par les êtres humains. C’est pourquoi l’ensemble de la création doit être traité avec respect et attention.

Dans ce but, l’éducation montfortaine :

  • inculquer aux élèves le respect et l’attention au vivre ensemble par des activités scolaires et extra-scolaires ;
  • apprend à réduire, réutiliser et recycler les matériaux utilisés dans nos sociétés de consommation et à utiliser l’énergie avec attention et efficacité ;
  • adopte des styles de vie qui renforcent la qualité de la vie et limitent les besoins matériels ;
  • développe dans l’institution une culture qui englobe le respect et l’attention au vivre ensemble.

8. Recherche de l’excellence

L’excellence est une caractéristique de l’éducation montfortaine. Cependant, comme Montfort nous le dit, elle ne vient ni « d’une totale conformité avec les maximes et les modes du monde » (ASE, n° 75). L’excellence se mesure plutôt à l’effort consenti pour posséder la Sagesse. Les effets d’une telle Sagesse selon Montfort sont la capacité « à juger toutes choses avec grand discernement et grande pénétration, énergie, vigueur et passion pour tout ce qui est bon, la capacité de communiquer l’expérience de la vraie Sagesse aux autres avec conviction, et les vertus d’une foi vive, d’une espérance ferme, d’une charité ardente, d’une tempérance bien réglée, d’une prudence consommée, d’une justice parfaite et d’une force invincible. » (ASE n° 91-99)  Une telle éducation met en valeur la quête de l’excellence.