Célébration de Tricentenaire de la mort de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort au Burundi.

Célébration de Tricentenaire de la mort de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort au Burundi.

Pour bien marquer ce grand évènement de la Congrégation, les Missionnaires montfortains, les Frères montfortains de Saint Gabriel, l’Institut des Militantes de la Sainte Vierge, les associés (amis de Montfort,  Légionnaires, Fraternité Marie Reine des Cœurs, etc.) ont organisé un Triduum en l’honneur de Saint Louis-Marie de Montfort, du 27 au 29 avril 2016, tous les après midi, dans la chapelle de l’Annonciation de l’Institut des Militantes de la Sainte Vierge.

Le Père Eugenio Cucchi, Supérieur du Scolasticat du Burundi, nous a accompagné dans la réflexion.

Le 1er jour avait comme thème: « Le Père de Montfort, pauvre et ami des pauvres ». Le P. Cucchi a beaucoup insisté sur le sens de la pauvreté à la Montfort et il nous a laissé un bon questionnement pour la réflexion : Quels sont nos amis? Quel type des personnes aimons-nous visiter ? Est-ce que nous sommes véritablement des amis des pauvres? Montfort aimait servir les pauvres, il était leur prêtre.

Le 2ième jour, le thème était: « Le Père de Montfort, apôtre de la croix – sagesse. La Sagesse est la croix, la croix est la Sagesse ».

Le thème du 3ième jour était: « Le Père de Montfort, apôtre de Marie. Vérité fondamentale de la dévotion à la Sainte Vierge ». Après avoir expliqué brièvement en quoi consiste la vraie dévotion à la Sainte Vierge, le prédicateur a fait comprendre la grande richesse que nous trouvons dans les écrits du père de Montfort et plus particulièrement dans « L’amour de la Sagesse Éternelle », qui semblerait être en peu ignoré ici, au Burundi. Le P. Cucchi a présenté les quatre moyens pour acquérir la divine Sagesse: un désir ardent (n° 181), une prière continuelle (n° 184), une mortification universelle (n° 194) une tendre et véritable dévotion à la Sainte Vierge (n° 203).

Pour clore la fête, le 30 avril, une messe solennelle a été célébrée à la cathédrale Christ-Roi de l’Archidiocèse de Gitega. Cette messe, présidée par Monseigneur Bonaventure, Évêque du diocèse de Rutana, fut suivie d’un moment de partage et de fraternité.

– Frère Aimé Kamanda, smm.

12

3 5