Fête de l’Annonciation

Fête de l’Annonciation

Le transfert de la fête de l’Annonciation du 25 mars au 4 avril, pour cause de concurrence avec le Vendredi Saint, n’a pas empêché la famille montfortaine de Rome de célébrer sa fête patronale dans la joie et la ferveur dans l’ambiance des fêtes pascales.

Arrivés dès 10h30, les invités ont profité du beau soleil printanier et du cadre exceptionnel du parc, au mieux de sa forme et de ses couleurs en cette saison, pour prendre le temps de se saluer et de partager les dernières nouvelles dans la douce lumière matinale. Les pères et frères montfortains, croates ou portugais, en soutane noire et grand chapelet au côté, faisaient le lien avec le passé tricentenaire, ce qui ne manquait pas d’intérêt en cette année du souvenir et du retour aux sources.

L’Eucharistie, très bien préparée, comme à son habitude, par le F. Bernard Guesdon, assisté du F. André Roberge, était présidée par le P. Yoseph Dwi, assistant général, entouré des pères Santino Brembilla, supérieur général, et Enrique Gonzales, vicaire, et de dix autres concélébrants.

C’est à pleines voix que l’assistance accueillit la procession d’entrée, menée par les trois supérieurs généraux portant une copie du Traité de la Vraie Dévotion, le crucifix de Gabriel Deshayes et la statuette de N. D. de la route, qui furent déposés au pied de l’autel.

Il revint au F. Georges Le Vern, supérieur local, d’accueillir les participants auxquels s’étaient joints les employés de la maison.

Dans son homélie, le P. Enrique souligna les liens qui unissent les mystères de l’Annonciation et de la Résurrection. Il montra aussi le sens profond de l’Incarnation pour la famille montfortaine en se basant sur la pensée du P. de Montfort.

C’est dans une atmosphère joyeuse et recueillie que l’assistance participa l’Eucharistie, en une véritable action de grâce pour les merveilles que le Seigneur fait pour son peuple, pour et avec la famille montfortaine, en particulier.

A l’issue de la célébration, un petit rafraîchissement donna l’occasion à Sr Louise, la supérieure générale, et au P. Santino de présenter les membres de leur congrégation et d’annoncer que les Filles de la Sagesse avaient une nouvelle conseillère générale en la personne de Sr Elisabeth, Péruvienne, et une nouvelle secrétaire générale, Sr Ginette, Haïtienne. Le P. Santino annonça également l’arrivée prochaine d’un nouveau secrétaire général, le P. Kata Balaswamy, de la vice-province de l’Inde. Le F. Yvan Passebon, en sa qualité de maître de cérémonie, présentait les frères de la communauté et en particulier les nouveaux arrivants : les frères Michael Mathew, Sebastian et Sébastien Ndabunganiye.

Après la photo de famille, sur le perron, tout orné de glycines, il était temps de passer à table, dans une salle à manger, artistement décorée par les mains expertes de nos deux sœurs et de Maddalena, sous la supervision du F. Marcel Bregeon. Le menu, sans prétentions, fut apprécié par la majorité de la quarantaine de convives. La joie de la rencontre se traduisit en chants divers et multilingues soutenus à  la guitare par nos jeunes pères croates. Les trois supérieurs généraux exprimèrent, à tour de rôle, les remerciements des participants pour l’organisation et la réussite de la rencontre.

Chacun put, ensuite, retourner à ses occupations, non sans avoir chanté une vibrante action de grâces pour cette belle fête de famille, se promettant bien de se retrouver, dès que possible, pour une prochaine célébration. Le souhait fut immédiatement exaucé, du moins pour les membres des trois administrations générales, qui se retrouvèrent, dès le lendemain, pour une journée de travail, chez les Filles de la Sagesse.

Bro.Georges Le Vern,

Secretary General